Les derniers articles :



[LIVE-REPORT] En Belgique, on a décroché la Lune

Permettez-moi de vous resituer l’action:

Noire la terre, noire la nuit : un noir de charbon.

Dans une ville belge qui à connu ses heures de gloires grâce à ses mines et aux fours brûlants d’où jaillissait le métal en fusion, existe une tradition bien singulière : un an sur trois, nous décrochons la lune.

01

(voir la photo en très grand format HD)

Pour la quatrième fois, le peuple des loups (puisque la cité en question s’appelle La Louvière) représenté par Sancho, un mineur aux idéaux aériens, s’en est allé grimper le clocher plat de la ville pour chatouiller celle qui à élu domicile sur le toit de notre ville.

02

(voir la photo en très grand format HD)

C’est quoi ces carabistouilles ? Et bien c’est un spectacle, un opéra urbain, dirigé par Franco Dragone et mis en scène par Luc Petit et M.Zo qui prend possession des rues et des places et qui y apporte la fête, le feu et la musique.

03

(voir la photo en très grand format HD)

04

(voir la photo en très grand format HD)

Particularité cette année, plus de 700 citoyens lambda ont participé au spectacle en temps que figurants ou en temps que musiciens de l’Orchestre National Lunaire : un orchestre rassemblant jeune et vieux, petits et grands, musiciens classiques, jazz ou à peine musiciens : bref, un méli-mélo d’influences et de personnalités menées à  la baguette par Eloi Baudimont.

05

(voir la photo en très grand format HD)

06

(voir la photo en très grand format HD)

Et au final, qu’est-ce que ça donne ? Et bien ca donne une heure et demie de magie. Ça change l’atmosphère d’une ville et ça donne des idées. Alors certes, ca ne règle pas tous les problèmes et la crise ne sera pas partie quand nous auront fini de faire la fête, mais ca permet de recharger ses batteries de rêves.

07

(voir la photo en très grand format HD)

08

(voir la photo en très grand format HD)

Et pour nous, amateurs de découvertes, ca permet de croiser des artistes pas communs et si vous êtes du genre à suivre le lapin blanc, je vous invite à découvrir le travail de fourmis de ces quelques cigales qui n’ont pas fini de nous faire danser, à savoir les artistes et acteurs de cette belle manifestation :

Site de Mehdy Nasser : http://www.mehdynasser.be/

Texte et photos : Mehdy Nasser, photoreporter We are on stage

Partagez et faites tourner !
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Wikio FR
  • Print
  • RSS
  • Digg
  • del.icio.us
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • Wikio
  • Yahoo! Buzz



Les commentaires sont fermés pour ce sujet.