Les derniers articles :



[LIVE-REPORT] Mark Ronson & Boy George @Orange RockCorps 2010

Il a pas l’air comme ça, Mark Ronson, le british DJ avec son faux-air de David Lynch, son complet noir et ses chaussures blanches de nerdy-trendy, mais c’est un des DJ les plus demandés du moment. Une star. Sisi.

Si avoir produit les principaux top-singles d’Amy Winehouse (« Rehab », « You know I’m no good », « Back to black » & « Love is a losing game ») l’a bien aidé à se faire un nom parmi les DJ qui font se remplir les clubs, il reste une référence dans le monde du clubbing et de la production musicale mainstream depuis des années.
A son palmarès (excusez du peu) : Amy Winehouse donc, Robbie Williams, Christina Aguilera, Maroon 5, Lily Allen, Kaiser Chiefs… Mais aussi, parce que oui, c’est un hip-hopeur dans l’âme, Nate Dogg & les rappeurs du Wu Tang Klan (le premier album qu’il a acheté, a-t’il confié)… Et enfin, parce qu’on est pas à une contradiction près, Boy George (qui a participé à ce concert, voir les photos) et Duran Duran, dont il va produire le prochain album. Rien que ça. Bref, attention, du lourd, et surtout, de l’éclectique, à l’image de son album « Version », exclusivement composé de « covers » (comprendre « featuring », soit « collaboration » en VF).

Je hais les clubs, mais j’y ai passé 30 ans de ma vie

Ce fan de Radiohead (il l’aura cité une bonne dizaine de fois durant l’interview) a passé 30 ans à mixer dans les clubs. De quoi avoir le recul pour analyser toute une évolution musicale, et notamment la prise de pouvoir des DJ : « Je l’ai vécu comme tous les autres DJs : à force de passer les morceaux des autres, on finit par avoir envie de faire ses propres versions des chansons, de créer ses chansons. Bref, surprendre un peu, changer. Comme passer du Radiohead pendant un set hip-hop ». Un vrai rappeur, ce Mark. Et on peut le croire, dans les faits, en écoutant l’intro du titre d’Amy Winehouse « You know I’m not good » avec Ghostface Killer du Wu Tang Klan

Reste que de cette envie, il aura réussi à arriver à ses fins : avec la production de Nate Dogg et, donc, des membres du Wu Tang Klan, il a découvert « ce beat hypnotique », et affuté son goût pour le décalage musical. Et surtout, il aura eu son rêve de gosse réalisé : « quand j’étais jeune, j’écoutais en boucle Boy George et notamment « Do you really want to hurt me ». Et là, je me suis retrouvé à pouvoir travailler directement avec lui. C’était bizarre de le voir chanter sur mon son alors que je l’entendais durant ma jeunesse. Et surtout, une vraie chance pour moi, car il est un auteur de chansons, et refuse normalement de chanter d’autres compositions que les siennes. Il a fait une exception, et ça me touche tout particulièrement ».

Je veux faire un album aussi bon que les 3 premiers de Duran Duran

De Boy George à Duran Duran, il n’y a qu’un pas. Que Mark Ronson franchit allègrement, en annonçant que Duran Duran est son « groupe préféré de mon enfance, après Radiohead, pour son beat disco, ses superbes mélodies, son côté sexy : le groupe de pop anglais parfait pour l’époque ». Et avec un sacré pari, puisqu’il annonce vouloir, pour le prochain album du groupe qu’il va produire, « concurrencer en qualité les 3 premiers albums » du groupe mythique. Rien que ça.
Celui qui avait, dans son album précédent, mixé les genres « entre afro-beat, folk synthé à la Jean-Michel Jarre et electro à la Daft Punk », a plus d’un vinyl dans sa besace. Et surtout, des envies plein la tête : « c’est toujours super de travailler avec des gens qui ont un tel amour de la musique, ils apportent leurs propres influences que je peux utiliser à loisir ». Après une période très « synthétiseur 70′s, le son différent de cette décennie », il s’attaquera donc maintenant à la new wave. Mais le producteur n’en oublie pour autant pas son passé à faire bouger les clubs : « La danse sur le dancefloor reste très importante en tant que DJ. C’est juste qu’en tant que producteur, je dois oublier le disco boy qui vit à l’intérieur de moi ».

En attendant, après avoir été au show de Chanel le matin-même pour la Fashion Week (« la musique était super, 70 musiciens sur place, un truc terrible… J’en ai oublié de regarder les fringues »), Mark Ronson a bien fait bougé le public de l’Orange Rock Corps, avec Boy George.

Bon, en tout cas, c’est ce que le vigile m’a dit. Puisque nous, nous avions le choix entre photographier la première chanson de Mark Ronson et interviewer Pharrell Williams. Et vous l’aurez compris, j’ai choisi Pharrell. D’où le nombre de photos ridicules de ce show, prises durant les 14 secondes (chrono !) où le vigile, sympa, m’a laissé shooté durant la seconde chanson. Trop cool. Je me souviens d’un temps où l’on avait les 3 premières chansons pour nos photos…

Textes et photos : Olivier Mignot

(Cliquez sur les images pour plus d’infos)


Textes et photos : Olivier Mignot

DOSSIER ORANGE ROCK CORPS 2010
> DOSSIER (introduction & photos d’ambiance)
> Mark Ronson & Boy George (concert & interview)
> Stromae (concert)
> VV Brown (concert & interview)
> Soprano (concert)
> Sexion d’Assaut (concert, interview & chronique)
> N*E*R*D / Pharrell Williams (concert)

Partagez et faites tourner !
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Wikio FR
  • Print
  • RSS
  • Digg
  • del.icio.us
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • Wikio
  • Yahoo! Buzz



  1. Guillaume le Mercredi 6 octobre 2010

    Salut,

    finalement pour 10 secondes passées devant MR & BG tu t’en sors plus que bien :) . Moi, de loin dans un coin coincé par la sécu même au télé j’ai deux images floues, snif.

    A+
    Guillaume (AS)

  2. Olivier le Mercredi 6 octobre 2010

    Merci Guillaume, c’est encourageant !
    Je suis désolé que tu n’aies pas pu l’avoir, c’est rageant que tu te sois fait bloqué… Mais j’ai l’impression que personne n’a vraiment réussi à faire des photos correctes (en tout cas vendable… moi j’ai de la chance, sur Weareonstage) de ce show… Leur logique de brider les photographes restent incompréhensible ! En revanche, sur les autres concerts, je pense que tes photos seront superbes ! N’hésites pas à poster en commentaire les URL d’où on peut éventuellement les voir.

    En espérant te voir bientôt !
    ( contacte-moi par email, je n’ai pas tes coordonnées ! olivier (at) wearemedia.fr )