Les derniers articles :



[LIVE-REPORT] Kaolin @Paris

Fort d’un beau succès avec leurs précédents albums, le groupe Kaolin était de passage au Café de la danse le 10 novembre dernier à Paris afin de nous présenter leur dernier opus, appelé Kaolin.

Lorsque j’ai accepté de faire le live-report pour le passage de Kaolin, j’ai peu de temps après fais une sorte de grimace en me disant « ah ouais mais bon Koalin c’est quand même pas trop ma came, qu’est ce que je vais bien pouvoir dire ? »…  Il faut dire que d’eux, je ne connaissais que le morceau Partons vite, un morceau pop folk bon-enfant. C’est donc le cœur vaillant que je me rendis ce mercredi au Café de la danse situé à Bastille, non loin de la rue de la roquette. Pourquoi je vous dis ça ? Parce que  j’étais content de voir autre-chose que le 18ème arrondissement de Paris (arrondissement où est situé une majorité des petites salles parisienne). J’arrive à rentrer sans encombre et à obtenir mon pass photos (car oui, pour rappel, les photos sont interdites en règle général… et je ne vous parle même pas de l’utilisation du flash).

Première chose qui conforte malheureusement mes appréhensions, le public de Kaolin est composé essentiellement de jeunes filles (mais pas que…) dont une des particularités est d’aimer être collée à la scène pour y déguster son sandwich jambon/fromage au-dessus des enceintes de retour, et à deux doigts de prendre le pied de micro pour un porte-manteaux. Hormis ce léger détail, il faut croire que le seul morceau que je connaissais Partons vite n’est absolument pas représentatif de leur musique… et c’est finalement tant mieux !

Non pour être très clair, Kaolin, ça envoie du lourd, à base de (« popopopo » ?… hum nan) de guitare saturée et de solo bien senti. D’ailleurs en parlant de guitare, je tiens publiquement à m’excuser auprès du guitariste qui a dû se sentir plus d’une fois agressé par le photographe juste devant lui (c’est à dire moi…) et son gros objectif , mais je dois avouer qu’il y avait de quoi : j’étais tellement près de lui que je n’avais pas assez de recul pour pouvoir l’avoir en entier. Donc je m’excuse, voilà c’est fait !

Pour en revenir au concert, que dire lorsque je vois un groupe sur scène se défoncer (au sens musical du terme hein) et prendre plaisir à jouer… bref, être heureux d’être sur scène devant un public complètement conquis ? Ben rien ! La prestation du groupe était carrée, les arrangements vraiment très propres, donc bravo ! A noter que pour clôre son concert, le groupe nous a gratifié de quelques reprises, notamment son morceau phare Partons vite en version acoustique repris par un public aussi ému que moi ; j’en ai moi-même frissonné. Autre très bonne reprise, toujours en acoustique, du célébré et néanmoins mauvais (ce n’est que mon avis) morceau des Black Eyed Peas I got a feeling.

Pour résumer, belle surprise que de voir Kaolin sur scène, et si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à leur rendre visite s’ils sont de passage près de chez vous. Je vous laisse avec un petit avant-goût photos de ce que vous pourrez retrouver sur scène, en écoutant quelques extraits de leur dernier album disponible depuis le 18 Octobre, et chroniqué sur We are on stage ici.

Textes et photos : Bastien

Diaporama

(cliquez sur les photos pour plus d’infos)

En écoute

Myspace de Kaolin

Textes et photos : Bastien

Partagez et faites tourner !
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Wikio FR
  • Print
  • RSS
  • Digg
  • del.icio.us
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • Wikio
  • Yahoo! Buzz



Les commentaires sont fermés pour ce sujet.