Les derniers articles :



[LIVE-REPORT] Takashi Murakami ou l’esprit du manga @Versailles

Plus que quelques jours pour découvrir l’exposition du Andy Warhol japonais, Takashi Murakami. On se souvient tous de la polémique de cette rentrée 2010 : « pour ou contre l’art contemporain dans des lieux historiques ? » Réfractaire ou complètement fondu pour ces petits monstres colorés… Une chose est certaine, on ne reste pas indifférent.

Grandiloquent, le Oval Buddha Gold s’impose devant la façade du château. L’œuvre, haute de plus de cinq mètres, coincée entre les deux bassins est très impressionnante, on est loin du Laughing Buddha tout sourire et bien portant. Celui-là à deux visages tel une créature mythologique, il présente des dents bien ciselées, face aux jardins, et côté Château il porte une petite barbe à la Murakami style ! C’est l’unique pièce de la collection présente à l’extérieur, toutes les autres se succèdent dans les salons du château : 22 au total, principalement des sculptures.

Cet univers coloré et très enfantin, en rupture avec les appartements royaux du château, nous plonge implacablement dans l’univers familier de Lewis Caroll. C’est d’ailleurs de cette façon que Takashi Murakami le vit et le décrit : « Je suis le chat du Cheshire qui accueille Alice au pays des merveilles avec son sourire diabolique, et bavarde pendant qu’elle se balade autour du château. D’un sourire enjoué, je vous invite tous à découvrir le pays des merveilles de Versailles. »

Alors, comment rester de marbre devant l’arbre de fleurs souriantes planté dans la Galerie des Glaces ou le crapaud du salon d’Hercule, le Tongari-Kun (ci-dessus) ? Et notre petit empereur arrogant, l’Emperor’s New Clothes (ci-dessous), qui prend la pose avec sa minuscule et ridicule cape, dans la salle du sacre de Napoléon Ier ? Humour juste et raffiné de l’artiste !

Si vous n’avez pas encore vu cette merveille d’exposition, il ne vous reste plus qu’un week-end pour rêver tout éveillé. Moi j’aurai bien aimé emporter un peu de « Flower Matango » avec moi. A quand une poupée Kokeshi by Murakami … ?

Textes par Samia Boukhlifa

Photos : D.R

Infos pratiques

Exposition de Takashi Murakami au Château de Versailles

Du 14 septembre au 12 décembre 2010,

Grands Appartements et Galerie des Glaces, inclus dans le parcours de visite.

Parterre d’eau : accès libre (sauf les jours de Grandes eaux).

Site officiel de l’exposition, avec plus de photos des oeuvres : Takashi Murakami au Château de Versailles

Partagez et faites tourner !
  • Facebook
  • Twitter
  • email
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Wikio FR
  • Print
  • RSS
  • Digg
  • del.icio.us
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • Wikio
  • Yahoo! Buzz



Les commentaires sont fermés pour ce sujet.